Presse-régionale.fr

Archives des articles Vie Pratique

mardi 11.10.2011, 19:45

Avec l'affaire DSK, le viol fait la Une depuis des mois mais les préjugés persistent : c'est pourquoi deux journalistes ont enquêté pour tenter de décrypter ce qui ressemble trop, malgré les discours, à une tolérance envers un crime, qui n'est pourtant pas une fatalité. Nul besoin de couteau ou de pistolet pour violer. Un viol sur deux est commis sans violence physique. Peur, sidération, menaces suffisent à pétrifierla victime, expliquent Audrey Guiller et Nolwenn Weiler dans «Le viol, un crime presque ordinaire» (Le Cherche Midi).

mardi 11.10.2011, 05:14

Ouvert il y a un peu plus d'un mois, le jardin d'enfants d'Hardifort croît doucement. Il a accueilli, hier, son sixième enfant. Un bon début, selon les maires du regroupement pédagogique intercommunal qui ont lancé cette structure - nouvelle sur le territoire - depuis que les enfants de moins de 3 ans ne sont plus comptabilisés dans les effectifs de l'Éducation nationale.

mardi 11.10.2011, 05:13

À 65 ans, Noëlle Botuha profite de sa retraite pour suivre des cours à l'université du littoral. Entre lettres modernes, médiation culturelle ou géographie, elle multiplie les matières et peut continuer d'assouvir sa soif de découvertes.

jeudi 06.10.2011, 05:07

Ses profs la voyaient plutôt en école d'ingénieur, Gipsy s'imaginait elle véto ou sellier. Et elle n'en a pas démordu. La jeune femme, devenue sellier-harnacheur, vient de monter son entreprise. En août, elle s'est installée au village des métiers d'art, à Desvres, où elle travaille le cuir sous toutes ses formes dans son atelier.

mercredi 05.10.2011, 05:19

Hier matin, une cinquantaine d'étudiants sages-femmes ont manifesté devant l'hôpital Jeanne-de-Flandre, après un appel national à la grève des syndicats. En colère, les élèves redoutent de ne pouvoir exercer leur métier dans de bonnes conditions.

mercredi 05.10.2011, 05:19

Élisabeth Bailleux est directrice de l'école de sages-femmes au CHRU. Elle revient pour nous sur les revendications de la profession.

mardi 04.10.2011, 05:10

Avenue de Verdun, le parcde jeux pour enfants Royal Kids est ouvert depuis dix jours. Dès la première journée, l'affluence a été au rendez-vous. Depuis,les réservations s'accumulent, notamment pour les goûters d'anniversaire.

mardi 04.10.2011, 13:11

Une centaine d'étudiantes sages-femmes ont manifesté ce matin devant la maternité Jeanne de Flandre à Lille. Elles réclament une hausse des salaires et des effectifs ainsi qu'une revalorisation de la cotation de leurs actes. Ecoutez Gaëlle Gordons, présidente de l'association des étudiantes sages-femmes de l'Institut catholique de Lille.

lundi 03.10.2011, 05:03

La fermeture du plateau technique d'accouchement, fin 2010, a conduit à la reconversion de l'ex-maternité en Maison de la mère et de l'enfant.

jeudi 29.09.2011, 15:17

Les Français sont réputés mauvais en langues étrangères. Depuis dix ans, pourtant, l'enseignement des langues étrangères a été rendu obligatoire dès le primaire. Ces efforts sont-ils payants ?

jeudi 29.09.2011, 15:17

Xavier Wasson est chargé de mission langues étrangères.

mardi 27.09.2011, 14:14

Madame ou mademoiselle ? La question peut paraître anodine. Pourtant, on n'impose pas aux hommes de dire s'ils sont mariés. Des organisations féministes ont donc décidé de partir en guerre, en exigeant le retrait de la case «mademoiselle» dans les formulaires administratifs.

mardi 27.09.2011, 05:03

La semaine dernière, la PMI (protection maternelle et infantile) a donné un avis favorable à l'ouverture de Ritournelle, la future micro-crèche prémesquoise. « Reste maintenant à attendre le rapport et, si tout va bien, on pourra ouvrir le 10 octobre », se félicite Julie Baye, initiatrice du projet avec Hélène Charlet.

lundi 26.09.2011, 05:24

Il était une fois deux assistantes maternellesà domicile, travaillantà Allennes-les-Marais depuis quelques années. Alexandra Bienkowski (7 ans de métier) et Ludivine Noue-Firmin (ancienne aide soignante et trois ans d'expérience) se rencontrent régulièrement, s'apprécient...et regrettent de devoir rester chacune dans leur coin. Mais, l'Assemblée nationale a voté une loi permettant la création de maisons d'assistantes maternelles (MAM). Voilà qui fait "tilt "dans l'esprit des jeunes femmes qui, après moult péripéties, ont ouvert, le 9 septembre, le Happy Hope à Allennes-les-Marais, où huit enfants sont accueillis chaque jour ouvrable.

dimanche 25.09.2011, 05:19

Une crèche réservée aux fonctionnaires d'État. C'est l'idée tout droit sortie du chapeau de la Section régionale interministérielle d'action sociale (SRIAS). Ouverte en avril boulevard Montebello, inaugurée hier, cette structure accueille quinze bambins et une mascotte de taille : Perlimpinpin, l'enchanteur au chapeau pointu, qui veille sur leur éveil.

samedi 24.09.2011, 05:13

C'est une première. Lundi, le centre de planification de Dunkerque, qui dépend du centre hospitalier (1), ouvrira ses portes au public dans le cadre de la Journée mondiale de la contraception. L'occasion pour le public de découvrir un lieu trop méconnu et pourtant ô combien essentiel, qui accueille, informe, met en place et assure le suivi de la contraception, particulièrement chez les jeunes.

vendredi 23.09.2011, 05:23

Jacques PÉLISSARD est président des Maires de France.

vendredi 23.09.2011, 05:23

Louis MAURIN est directeur de l'Observatoire des inégalités.

vendredi 23.09.2011, 14:23

Depuis la rentrée, à Thonon-les-Bains, les enfants de chômeurs sont privés de cantine, faute de places. Le cas de Thonon, médiatisé, en cache bien d'autres. La cantine coûte cher aux municipalités. Mais que penser d'une société qui exclut ainsi ses enfants ? N'y avait-il pas d'autres solutions ? Exemple à Maubeuge.

vendredi 23.09.2011, 05:10

« Bio », « équitable », « sans paraben, sans conservateurs ». Dans la jungle des labels et des appellations qui gravitent aujourd'hui autour du bio, pas toujours simple de s'y retrouver. Dans le cadre des portes ouvertes de la Bio, l'épicerie bio du centre commercial Martin Martine, Biocoop Vitavie ouvre ses portes au public. Toute l'équipe répondra aux questions que tout un chacun se pose sur le bio et présentera une nouvelle activité : un espace entièrement dédié au bien-être et aux soins esthétiques. Les portes ouvertes de la Bio ce week-end, devraient permettre de démêler le vrai du faux.